Apprendre à vivre ensemble

APPRENDRE A VIVRE ENSEMBLE

EVEILLER LES ENFANTS AUX AUTRES

Dans les premiers mois, l’enfant n’a pas conscience de l’Autre ; il prend d’abord conscience de lui-même, de son corps et de ses capacités motrices, notamment au travers du jeu. Petit à petit, l’enfant découvre les objets qui l’entourent, les portent à la bouche, joue avec, les manipule. Ce n’est qu’après dix-huit mois que l’enfant commence à s’intéresser aux autres enfants en tant que personnes. Les enfants préfèrent alors passer du temps avec ceux qui bougent comme eux, parlent comme eux et aiment faire la même chose. Pour communiquer, ils ont besoin de s’imiter car le langage est encore incertain.

La socialisation faisant son chemin, les enfants apprennent en douceur à partager leurs jeux et à y trouver du plaisir sans contrainte. Les adultes sont attentifs à permettre que ces relations s’instaurent de manière respectueuse et le plus sereinement possible.

Peu à peu et sous le regard bienveillant de l’adulte, les enfants trouvent des façons plus adroites de communiquer, même si la maîtrise du langage n’est pas encore parfaite. Des temps pour rencontrer les enfants des autres groupes d’âges sont également organisés (ateliers décloisonnés) pour permettre aux enfants d’apprendre à mieux se connaître.

« C’est par le jeu que le monde enfantin s’essaie à la vie adulte, que se construit, voire se renforce, son identité sociale […] faisant du jeu un véritable laboratoire de la vie sociale. »

Extrait de Des espaces pour jouer, Odile PERINO (Editions ERES)